Archives de Catégorie: Baff’industrie

Après l’éthylotest obligatoire, voici l’éthylotest dangereux et pollueur…

Un produit très toxique découvert dans les millions d’éthylotests en circulation que nous sommes obligés d’acheter et d’avoir dans nos véhicules sous peine d’amende. Décidément, pour ce qui est de se foutre du monde, nous aurons tout vu. Il fallait l’éthyloser…  Mais, je vous le demande, que font les écologistes zélés ????

Info Midi Libre :

« Après la rupture de stock et la polémique sur sa fiabilité, voilà le dichromate de potassium, « un produit très toxique« , pointe Chantal Perrichon, présidente de la Ligue contre la violence routière. « De plus, rien n’a été prévu pour récupérer les millions éthylotests usagés ou périmés chaque année ».

Coprésident de Contralco, leader en France sur le marché basé à Gignac (Hérault), Éric Condesse rétorque : « Ce produit n’est pas interdit. Il est en très faible quantité et nous cherchons à le remplacer.  De plus, les éléments d’information sont depuis des semaines à disposition des associations auprès de la direction à la sécurité et à la circulation routière qui travaille en lien direct avec les ministères de l’Intérieur, de la Santé et de l’Environnement. Cet aspect n’a donc pas du leur échapper au moment où la commission parlementaire de 2011 a soumis ses propositions au gouvernement et à monsieur Jean-Luc Nevache (NDLR délégué à la sécurité routière à l’époque). Nous n’avons pas attendu les associations d’usagers ».

Il précise aussi que la validité de l’éthylotest est bien de deux ans (ça en fait des millions à traiter dans les déchetteries) et que « chacun est testé durant 6 à 8 semaines en étuve à température constante de 60 °C », soit au-delà des conditions extrêmes, été comme hiver. Quant à la température d’utilisation de l’éthylotest, précise Éric Condesse, le législateur n’a pas « obligé » le conducteur à se tester au volant de son véhicule, il est « autorisé » à le faire à l’extérieur ou au sortir de l’endroit où il a consommé de l’alcool. »

Publicités

Cash Investigation Tissus Toxiques

Je suis partagée à propos de l’idée de faire suivre un documentaire condamnant « les mauvaises habitudes de consommations » des français qui achètent des articles à petit prix, et sont peu respectueux du travail des enfants…. Ce qui est justement critiquable, mais économiquement réaliste pour nous étant donné la crise. Et en même temps c’est tellement plus complexe que ça, il y a le besoin alimentaire de ces populations qu’il faut également prendre en compte…

Il y a aussi l’enquête sur les tissus toxiques, et toute une partie à ne pas manquer sur la vie de Erin Brockovich à la fin ! 

Alors, faire la propagande pour « les bons achats », ceux qui vous font griller la carte bancaire, qui font le bonheur des banquiers et des grandes enseignes… En sachant fort bien que je ferai le jeu de la manipulation des masses populaires…  Oui, c’est vrai aussi, mais je préfère vous laisser juges !

Réalité…. Réalités…. Les deux mon capitaine ! 

Armes silencieuses pour guerres tranquilles

Application en économie     « Pour utiliser cette méthode de « shock testing » aéronautique dans l’engineering économique, les prix des produits sont soumis à un choc, et la réaction du public est mesurée. L’écho résultant du choc économique est interprété théoriquement par des ordinateurs et la structure psycho-économique est ainsi découverte. C’est par ce procédé qu’est découvert ce qui définit le ménage familial et rend possible son évaluation.

Dès lors, la réponse du ménage aux chocs futurs peut être prédite et manipulée, et la société devient alors un animal bien régulé avec ses reins sous le contrôle d’un système sophistiqué de comptabilité de l’énergie sociale régulé par ordinateur.

Finalement, chaque élément individuel de la structure en vient à être sous le contrôle d’un ordinateur à travers la connaissance des préférences personnelles, une telle connaissance étant garantie par l’association informatique du code barre avec des consommateurs identifiés (via le numéro de carte de crédit, et plus tard par le tatouage permanent sur le corps d’un numéro invisible sous la lumière ambiante ordinaire). »

Gaz de schistes… Le temps se couvre !

L’affaire se corse, car si la loi du 13 juillet 2011 a interdit la fracturation hydraulique, elle n’a abrogé que 3 des 64 permis. Nous voilà encore en érection (m’enfin) en infraction (mince alors) en « subtil accommodement raisonnable » avec les lobbies industriels qui ont leurs entrées privilégiées dans les assemblées ainsi que dans les ministères… Comme nous connaissons aussi le « je m’en foutisme » (?) le désintérêt (??) le proverbial engagement des élus pour tout ce qui ne concerne pas leurs émoluments circonscriptions et de leurs privilèges (grrr) avantages en nature (zut) électeurs, ahhh enfin, c’est celui-là que je cherchais, foutu clavier !

Je vous engage donc, si ce n’est pas encore fait, à regarder l’édifiant documentaire Gasland, en page « Contact et pétitions », et à signer d’urgence la pétition dont vous trouverez le lien dans la page liée. Pour info, il reste 61 permis, ça couvre donc une surface très importante, nous sommes tous concernés, comme sont concernés nos enfants et les enfants de nos enfants…. Ce qui n’empêchera en rien les élus de pétarader parader comme si de rien n’était de la droite de la droite à la gauche de la gauche… La preuve, les écolos, y sont où ???  Ah oui, c’est vrai, ils sont en campagne pour des circonscriptions…

N’oubliez pas non plus de revoir le documentaire intégral sur les lobbies au coeur de la république, dont j’ai ajouté le lien au dessus.  La vidéo qui suit en est extraite, et la dernière n’est destinée qu’à alléger un peu l’atmosphère, qui en a bien besoin étant donné ce qui s’annonce (la pollution, l’eau qui s’enflamme au robinet, Etc…) !

Lisez l’article ML en bas, notez la date du 8 avril dans vos agendas, surveillez vos journaux, et rejoignez les manifs les plus proches. Si vous ne deviez en faire qu’une dans votre vie, au moins que ce soit celle-là !!!!

Info Midi Libre :

« Encore plus vigilant depuis la sortie récente d’une commission scientifique qui laisse la porte ouverte à des extractions de gaz de schiste à titre expérimental dans les prochains mois, le collectif Nîmes anti-schiste mobilise ses 250 militants et le grand public le 5 avril à la Maison du protestantisme (1) pour les informer des actions futures. Et pour rassembler, le collectif, qui a fêté sa 1re année d’existence le 29 mars, n’y va pas par quatre chemins.

Pour lui, la loi du 13 juillet 2011 a interdit la fracturation hydraulique et abrogé seulement 3 des 64 permis. Le dossier est loin d’être refermé pour l’une des membres du collectif, Marjorie Vanel. « Au nord de Nîmes, nous sommes sous la menace d’un recours de Total qui a fait appel pour le permis de Montélimar qui a été abrogé. Nous sommes aussi exposés à des premiers forages dans la région de Nîmes, peut-être dès cet été car le détenteur du permis EnCore veut poursuivre ses travaux préparatoires. »

Un rassemblement national prévu le 8 avril

Outre le fait de préparer un rassemblement d’importance nationale intitulé Trafalgar en Méditerranée le 8 avril à La Seyne-sur-Mer pour protester contre le projet d’une extraction de gaz de schiste aux larges des côtes varoises, le collectif Nîmes anti-schiste veut peser sur le débat des légistatives de juin en sollicitant les différents candidats « quand ils se seront tous déclarés dans le Gard ».

Pour mémoire, le permis de Nîmes concerne trente et une communes gardoises sur une superficie de 507 km² notamment à l’est de la ville ainsi qu’au sud, des portes de Beaucaire à Saint-Laurent-d’Aigouze. Les membres du collectif craignent que les promesses d’avant l’élection présidentielle ne soient plus qu’un vague souvenir après le scrutin, d’où cette mobilisation accrue. »

Sarkozy est allé dans la Marne….

Il est monté dans un taxi…

Je sais, c’est un peu facile aussi, mais c’était très drôle ce matin. Depuis j’ai lu qu’il était allé y voir un couillon. C’est un bien gros voyage juste pour ça, en général j’en trouve sans faire autant de gaspillage en carburant… Soit je suis plus douée que lui (c’est surement ça), soit il y en a davantage autour de chez moi ?

N’empêche, c’est de famille, il ne fait pas bon être journaliste avec eux !

France TVinfo :

« Nicolas Sarkozy, invité de l’émission « Le Grand Journal » de Canal Plus vendredi 16 mars, est revenu sur son échange verbal avec un journaliste jeudi lors d’un déplacement dans la Marne. Il avait réagi à une question en lançant « Quel couillon va ! ». Le président candidat s’est justifié en évoquant sa « proximité » avec les journalistes qui le suivent dans ses déplacements de campagne électorale.

Il a ensuite commenté la phrase de son épouse Carla Bruni, qui avait lancé dans les coulisses de l’émission « Des paroles et des actes » : « Les journalistes sont tous des Pinocchio ».

C’est bête, les métallos n’en ont pas vu à Paris, eux, mais ils ont trouvé que le temps était gazeux…