Archives quotidiennes : mai 3, 2012

PS – SOS racisme – emplois fictifs…

Et instrumentalisation du racisme en France…

Je cherchais une vidéo sur les affaires de la gauche, et voilà, ce n’est  pas plus compliqué que ça de trouver des électeurs, elle est pas belle la vie…

En fait, c’est comme un jeu vidéo

Vous ne jouez pas : vous perdez ;

Vous jouez : vous perdez ;

L’ordinateur a des pions noirs, blancs ou rouges ;

Il joue ceux qu’il veut, quand il veut ;

L’ordinateur est le seul a posséder le jeu gagnant

Il suffit juste de le savoir, c’est sans illusion

Alors, perdu pour perdu

Il ne reste plus qu’à jouer dimanche 

A l’heure du choix 2012 (et pour la justice) !!!

C’est une reprise différente de l’article précédent, parce que je me suis rendue compte que je n’étais pas satisfaite de mon travail. Je voulais transmettre la vidéo que j’avais reçue, mais il y avait toutes celles qui sont dans la colonne de droite, sur lesquelles j’avais fait l’impasse un peu vite.

Je rectifie le tir, car après avoir vu celle qui se trouve en position N°1 maintenant, j’ai réalisé que je n’avais pas le droit de bâcler à mon tour. Il est de notre devoir à tous de faire en sorte que les lignes bougent, plus que vital pour les familles de réclamer les mêmes droits pour les victimes que ceux qui sont accordés plus que généreusement aux coupables. 

Dans le débat d’hier soir, un dossier important a été « oublié », entre autres sujets bâclés ou purement et simplement passés à la trappe. Cette trappe de la moulinette de l’anti-Sarkozysme primaire qui nous a laissés sur notre faim pour les grands dangers qui nous menacent.

C’est un peu trop facile comme stratégie incantatoire, pour ceux qui ne peuvent pas se permettre de dire ouvertement à leurs électeurs : « mais si, mais si, il y en a (de la richesse), laissez-moi encore gratter au fond », mais qui sont comme par hasard les mêmes autocrates que ceux qui votent pour faire passer des lois iniques !!!

On dit bien que « la justice est l’affaire de tous », mais à écouter tout ceci il semble que cet adage soit faux. Nous constatons tous les jours qu’elle est en panne, que cet outil sert essentiellement le bénéfice des coupables.  Est-ce que cela veut dire que nous devrons faire justice nous-même un jour ou l’autre ???