Archives mensuelles : mai 2012

Vous recherchez un studio à Montpellier ?

Méfiance…. De plus en plus de propriétaires voyous se servent des failles la loi pour ne pas rendre les cautions, et je ne peux que vous conseiller vivement de ne pas payer votre dernier mois de loyer si vous souhaitez ne pas perdre votre argent. Je vous dis ceci par précaution, car on ne sait jamais à qui l’on a à faire. Voici toute l’histoire :

Notre fils louait un petit studio au RDC à la Valsière, commune de Grabels, loué par la S.C.I Chimère (ça ne s’invente pas)… vaut mieux black-lister, pour un peu moins de vingt mètres carrés donnant sur un petit passage fréquenté, donc difficile d’ouvrir la fenêtre si vous voulez avoir un peu de tranquillité. Il l’a quitté pour une surface trois fois plus grande avec mezzanine, plus un petit bout de terrasse et une place de stationnement juste devant, lumineux, dans un village calme à 5 minutes de chez nous et de son travail. Le rêve !

Notre fils a trouvé ce petit home par relation dans le milieu musical, et il a demandé à ses nouveaux propriétaires s’il pouvait verser la caution lorsqu’il aurait récupéré celle que lui doit son ancien bailleur. Ce qu’ils ont accepté sans problème, trop heureux d’avoir un locataire présenté par leurs enfants. Fort heureusement, car l’ex proprio n’entend pas du tout restituer cette caution, malgré un état des lieux parfaitement clean. J’ai d’ailleurs ouï qu’elle l’avait barré ???

J’attends de le voir exactement pour vous en dire plus, car je n’ai entendu cela qu’à midi, surveillez dans les commentaires ou revenez sur cet article si vous voulez davantage de précision. Et après avoir entendu l’Homme dire que c’était une pratique de plus en plus courante, j’ai cherché des infos (à consulter en dessous), et en effet plus d’un propriétaire sur trois ne restitue pas la caution.

J’ai envie de demander ce que les députés attendent pour modifier la loi, avec effet rétroactif, et imposer le remboursement le jour de la remise des clefs, et ce qu’ils vont nous servir comme excuse pour laisser spolier un peu plus les locataires. Mais c’est évident, tout ça va changer maintenant que Cécile Duflot s’en occupe !

« Plus d’un propriétaire sur trois ne rend pas le dépôt de garantie versé par le locataire lors de la signature du bail, ce qui en fait la première source de litige entre eux, selon les associations qui réclament une réforme de ce système de garantie.
Dans plus d’une location sur trois (37,50%), le dépôt de garantie n’est pas restitué par le propriétaire, d’après une enquête de la Confédération de la consommation, du logement et du cadre de vie (CLCV) rendue publique mercredi.
Cette situation « de plus en plus récurrente » pousse 30% des locataires concernés à effectuer ou à envisager un recours amiable ou judiciaire, selon la CLCV, qui pointe dans l’ensemble des « abus caractérisés ».
En outre, même si 52,50% des locataires récupèrent leur argent, seuls 10% d’entre eux reçoivent la totalité du montant déposé, d’après cette étude.
Son de cloche identique à la Confédération générale du Logement, une association de défense des locataires : « en 2009, le nombre de propriétaires qui ne restitue pas le dépôt de garantie est supérieur à un tiers d’après les courriers adressés à notre observatoire », a déclaré à l’AFP son président Michel Fréchet.
Selon lui, sur un millier de mails reçus par l’association, le non remboursement du dépôt de garantie était « de loin la principale préoccupation des locataires ».
Le dépôt de garantie sert à couvrir les éventuelles dégradations causées au logement par le locataire ou des manquements à ses obligations (payer son loyer ou ses charges, effectuer les réparations dites locatives).
« S’il y a une diminution ou un non remboursement du dépôt de garantie, c’est qu’il y a une dégradation des lieux, ou des charges à régulariser », fait valoir Jean Perrin, président de l’Union nationale de la propriété immobilière (UNPI), principale organisation de propriétaires bailleurs.
Mais un propriétaire sur quatre (28,70%) ne fournit aucune pièce justificative pour expliquer les retenues effectuées sur le dépôt de garantie, fait remarquer la CLCV.
Impayés de loyers, charges non régularisées, travaux, détérioration des lieux, non paiement de la taxe d’habitation ou de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères sont essentiellement les raisons évoquées par les propriétaires pour expliquer ces retenues.
Autre grief, le dépôt de garantie, qui correspond à l’équivalent d’un mois de loyer hors charge depuis février 2008, est restitué hors délai dans quasiment un cas sur trois (31,87%), sans que le locataire soit indemnisé, selon la CLCV.
« Les bailleurs doivent attendre le décompte définitif des charges qui augmentent régulièrement », explique M. Perrin.
Pour le secrétaire d’Etat au Logement Benoist Apparu, le nouveau système de Garantie des risques locatifs (GRL), mis en place fin décembre pour prémunir les propriétaires contres des impayés de loyers, « réduira les conflits de remise en état des lieux et donc de restitution des dépôts de garantie ».
Jugeant « inadaptée » la GRL, qui est réservée aux loyers ne dépassant pas 2.000 euros, M. Perrin préconise la mise en place d’une grille de travaux et un « état des lieux trois semaines avant le départ du locataire » pour éviter tout conflit.
De leur côté, la CLCV et la Confédération générale réclament un système qui ne reposerait plus sur la « seule diligence du propriétaire qui a l’argent en sa possession ».
« Le propriétaire doit fournir des factures ou des contrats attestant qu’il a réalisé des travaux de réparation », avance David Rodrigues, juriste à la CLCV.

Source ici

Publicités

La Totale : fichiers/bordel, flicage et Anonymous (appel du 9 juin) !!!

A la suite d’un article de Fabien, lu tout à l’heure, dont vous trouverez le lien en bas, puis un autre article  contenant une vidéo Anonymous, et quelques recherches de plus, pour finir sur ce tout en un… Lisez, regardez, et faites suivre si vous voulez protéger nos libertés !

Ce soir on solde, c’est grande braderie, tout est à emporter… 

Censure : trois chaînes de télévision privées interdites par le gouvernement en Espagne

Austérité médiatique – austérité démocratique… 

Farage : débarrassons-nous de l’euro et restaurons la dignité humaine

Fichiers policiers truffés de fausses informations et reliés entre eux, tout sur le bug ici  

Arnaud de Montebourg condamné à payer…

…Un euro d’amende, pour avoir dit qu’il y avait des escrocs à la tête de SeaFrance !!!

« On parle souvent de patrons voyous, là il s’agit d’une entreprise publique, c’est curieux… On ne fera pas de miracle, mais on peut dire à la SNCF que s’ils sont des incapables et qu’ils ont mis des escrocs à la tête de SeaFrance, ils vont l’aider à se relever », avait déclaré le député de Saône-et-Loire, dont les propos avaient été repris dans La Voix du Nord du 27 septembre. Source Midi Libre et article complet ici 

Et ce n’est pas cher payé pour avoir eu le plaisir de dire la vérité. Mais le pire dans tout ça c’est de voir Nadine Morano faire la morale et demander sa démission… Elle  qui n’a de leçons à donner à personne, après ses balades en avion et la responsabilité d’un accident de la circulation à son actif pour non respect du code de la route par son chauffeur !

Hollande (via Taubira) et le retour de la politique de l’excuse !

L’annonce du jour : comme prévu, le gouvernement socialiste (Président François Hollande), par la voix de Christine Tobira Garde des sots sceaux (je sais que je me répète mais ça m’amuse toujours autant), opère un virage en arrière à gauche toutes, pour revenir à la politique de l’excuse. Bien entendu, tout va aller mieux dans les banlieues…  D’ailleurs, si je peux me permettre une petite suggestion, pourquoi garder une Ministre de la Justice, des juges, des tribunaux et des prisons. Aller jusqu’au bout de la réforme, c’est encore le meilleur moyen pour faire des économies en période de crise, et ça nous fera gagner du temps…

« Dimanche, lors d’une visite à la permanence de l’antenne des mineurs au Palais de justice de Paris, la garde des Sceaux a annoncé que cette suppression était l’une des priorités du gouvernement. La loi d’août 2011 avait créé ces tribunaux correctionnels pour mineurs, composés de trois magistrats professionnels. A l’inverse, les tribunaux pour enfants comprennent un juge des enfants et deux assesseurs citoyens, ayant une expérience des questions liées à l’enfance. » Source ici

Quelques chiffres : Source ici

Chiffres clés de la justice des mineurs

La justice des mineurs

En matière pénale, en 2008, près de 218 000 mineurs ont été mis en cause par la police et la gendarmerie. Sur ces 218 000 mineurs, 161 000 ont fait l’objet d’une décision du procureur de la République (78 000 procédures alternatives aux poursuites / 83 000 présentations devant une juridiction pour mineurs ou le juge d’instruction).

Près de 92 000 mineurs ont été pris en charge par les services publics ou associatifs de la PJJ. Tous ont fait l’objet d’un suivi par un éducateur de la PJJ.
33 500 mesures de réparation pénale ont été prises en charge par les services de la PJJ.  5 500 mineurs ont fait l’objet d’une décision de placement hors de leur famille, 2 000 ont fait l’objet d’une décision de placement dans un établissement renforcé ou fermé, Près de 3 500 mineurs ont été suivis en détention par des éducateurs de la PJJ, soit dans un quartier des mineurs (QM) en maison d’arrêt soit dans un établissement pénitentiaire pour mineurs (EPM).

En matière civile, en 2008, près de 291 000 mineurs ont été pris en charge au titre de l’enfance en danger ou de la protection des jeunes majeurs (73 000 ont été suivis par un service public ou associatif de la PJJ, 212 500 ont été confiés à l’Aide sociale à l’enfance (ASE), 5 500 jeunes majeurs ont été suivis par des services publics ou associatifs de la PJJ).

Sources : ministère de l’Intérieur : Institut national des hautes études de sécurité (INHES) et Observatoire national de la délinquance (OND) ; ministère de la Justice et des Libertés : secrétariat général / sous-direction de la statistique et des études ; ONED : Observatoire national de l’enfance en danger.

Le budget

516 millions d’euros sont consacrés en 2010 à la prise en charge des mineurs délinquants (490,65 en 2009). La part consacrée à la prise en charge au pénal est ainsi passée de 62% en 2009 à 66% en 2010.

Plaquette Budget 2010

Les ressources humaines

Une trentaine de métiers peuvent être exercés à la Protection judiciaire de la jeunesse, chacun ayant un rôle clairement identifié dans la chaîne de l’action éducative. Les professionnels de la DPJJ relèvent de différents corps de la fonction publique. L’ensemble des métiers exercés à la PJJ est réparti selon trois filières :
• les métiers « mission » (68% des effectifs). En janvier 2009, la Protection judiciaire de la Jeunesse comptait un peu plus de 9 000 agents parmi lesquels un peu plus de 4 200 éducateurs
• les métiers de « direction » : directeurs inter-régionaux, directeurs territoriaux, directeurs de service
• les métiers « support » (près de 17% des effectifs): gestionnaires, formateurs, contrôleurs de gestion, techniciens…

E – NOR – ME !!!

J’y étais… 

Un peu par hasard (une place aurait été achetée pour rien), alors je me suis portée volontaire. Depuis je ne saurais pas dire pourquoi. Je m’étais toujours refusé à y aller… à cause de quelques mots épistolaires, malgré moi colportés, qui ont suivi leur chemin jusqu’à allumer le feu… La vie intime des maux et des mots… qui est une autre histoire ! 

Et puis hier soir, va savoir, je me suis décidée à y aller avec mon fils, dont les potes (généreux donataires) n’étaient pas dispos. Il fallait bien que quelqu’un se dévoue, et puis c’était l’occasion de connaître l’Arena ! 

A quoi tiennent les choses… 

Mais que ceux qui tenaient Johnny pour fini depuis son opération et le coma qui a suivi, peuvent se cacher. Hallyday est toujours là, fidèle au poste et à son public, pas rouillé pour deux sous, ni de la voix ni de la souplesse. Il peut remercier son kiné qui a fait du bon boulot, mais il a aussi une énergie hors du commun pour avoir remonté la pente comme il l’a fait, ainsi qu’une solide constitution. Et sur scène il ne triche pas. Alors pour ceux qui hésiteraient encore, achetez vos places au plus tôt ! 

Louis Bertignac en première partie, ici en duo avec J.H… 

Le rigolo….

….qui est arrivé sur mon blog avec les mots clés de « arabo galactomannane » est prié de se dénoncer illico presto pour me dire ce qu’il entend par là, si encore il entend quelque chose !

Rectification

Ne tenez pas compte du post précédent…

Je cherche encore à résoudre le problème !