Suicides dans la police

Alors que la France était, il y a peu, un des pays les plus sûrs au monde, vous êtes obligé aujourd’hui d’être sans cesse sur vos gardes, que vous soyez dans la rue, dans le train ou en voiture arrêté à un feu rouge !

Dans tous les lieux publics, au lieu d’assurer la protection élémentaire des citoyens, des messages enregistrés avertissent les gens en boucle de « la présence de pickpockets » et de « veiller à leurs effets personnels ». Mais la police ne cherche même plus à arrêter de nombreux malfaiteurs.

Pourquoi ? Parce que tout le monde sait que la Justice, dans beaucoup de cas, les relâchera aussitôt.

Pour beaucoup de membres de nos forces de l’ordre, leur métier n’a plus aucun sens. Poussés à bout, quatre policiers, en Ile-de-France, se sont suicidés en l’espace d’un après-midi, le 22 septembre dernier.

Info : Institut pour la Justice (voir lien)

Publicités

5 réponses à “Suicides dans la police

  1. sur il faut etre bien trempé pour etre policier ! c’est une profession à risque , pas pour les mauviettes ; bises

  2. L’ennui c’est aussi qu’ils sont occupés plus souvent à « faire du chiffre » sur le dos des contrevenants, qu’à courir derrière les délinquants. Un travail qui est sans doute un peu plus facile…

  3. Moi qui a toujours détesté la police dans mon pays, ici elle arrive à m’émouvoir. J’ai lu des témoignages terrifiants de souffrances imposés par ce gouvernement, comme le système de quottas, politique du chiffre entre autres. Bonne journée malgré la grisaille.

    • Les décideurs n’ont pas le sens des priorités. D’ailleurs ils n’ont pas le sens de beaucoup de choses en dehors de leurs petites personnes, et c’est pour ça que notre monde va si mal. Changer une personne pour en mettre une autre ne sert à rien quand c’est tout le système qui est pourri intégralement…

      C’est le système complet qu’il faut réformer, le Président de la République ne sert à rien, ce n’est qu’une potiche à la solde des marchés ; pourquoi continuer à lui verser un salaire avec des avantages exorbitants dans ces conditions. C’est peut-être une fantaisie que nous n’avons plus les moyens de nous offrir étant donné le montant de notre dette, et si nous voulons travailler sur la croissance….
      1/ Si déjà on commençait par réformer le système en l’obligeant à s’autofinancer autrement que sur le dos du peuple : les impôts (mettre à contribution les donneurs d’ordre au grand jour puisque tout le monde le sait maintenant), ce serait déjà ça de gagné ;
      2/ Il faudrait faire payer directement le coût de l’immigration par le FMI (charge pour lui de se rembourser sur les fonds versés aux pays d’origine, histoire de les rappeler à leurs devoirs envers leur population).

      Mais encore faudrait-il qu’ils n’aient pas tous un encéphalogramme plat, et davantage un goût prononcé pour la parlotte que pour l’action. Il n’y a qu’à voir comme ils sont tous sur les rangs en ce moment, y compris les ex mis en examen !!!
      Bises et bonne journée

Baffez autant que possible dans le respect de tous :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s