Sur tuerie de Toulouse et sens des responsabilités…

Il me vient plusieurs remarques après la tuerie de Toulouse, et j’ai surtout envie de dire que les losers ne sont pas là où l’on pense qu’ils sont, mais bel et bien dans les rangs de ceux qui ont voulu mondialiser les cultures sans chercher à en comprendre les substantifiques différences, ceux qui ont fait que nous en sommes tous là aujourd’hui  !

J’avais un compte sur France TV il y a quelques années, j’y avais même un blog et je lisais et commentais les articles en ligne. Mais si dans la plupart des articles il y avait un ton mesuré et des forumeurs conviviaux, dès qu’un article concernait le Proche-Orient les fauves se déchaînaient, ils n’attendaient que cela… Et lorsque je dis « les fauves », vous pouvez me croire sur parole, le mot est bien faire…

Il y en avait un en particulier que j’avais personnellement signalé, et d’autres comme moi, mais rien n’y faisait, il était indélogeable. Il avait pour spécialité de vouloir informer la terre entière sur tout ce qui se passe en Israël de déposer constamment des copiés/collés qu’il avait dans son ordinateur, ces « vérités » ayant été prélevées pour la plus grosse partie sur des sites « engagés » ou circulaient par mail, il avait d’ailleurs une fois lâché qu’il était payé pour le faire, c’était son « travail », ils étaient plusieurs dans ce cas, et leur « fonction » était de prendre à partie les internautes pour les obliger à prendre position avec eux contre Israël…

Ils étaient d’ailleurs plusieurs à avoir des comptes différents, pour commenter sous un pseudo ou sous un autre, allant jusqu’à se prétendre humanitaires ou médecins rentrant du théâtre des opérations pour plus de crédibilité, s’auto-interpellant en se disant bonjour et s’auto-congratulant pour ses bons commentaires, ou reprenant les extraits des commentaires des uns ou des autres, soit pour les affirmer avec forces félicitations, soit pour les infirmer avec violence…. C’est ce que j’avais constaté au fil des jours, et qui m’avait été confirmé par d’autres personnes.

Nous avions droit à deux camps bien distincts, soit être « pro », soit être « contre ». les deux postulats étaient bien appréciés. Si vous étiez dans le camp des pro-Palestine, vous étiez bienvenu, mais si vous étiez pro-Israël, vous l’étiez aussi, et cela pour deux raisons en apparence contradictoires mais parfaitement compréhensibles : si vous étiez dans leur camp vous apportiez de l’eau à leur moulin pour recycler leurs arguties, et si vous étiez contre eux, vous leur permettiez de mouliner leurs copiés/collés à l’infini pour vous convaincre de vos tords…  Ce qui était interdit c’était la neutralité, le vrai truc idiot qui ne servait à rien !

Et je vous assure qu’ils ont opéré un grand nombre de « conversions » au cours de toutes ces années, j’en ai vu arriver des petits nouveaux avec la bouche en coeur, et je les ai vu s’offusquer de tout ce qui leur était « révélé » et la montée de leur colère… Et j’en ai vu des combats pour défendre la moindre assertion de haute lutte, tous ces bouts de gras comparés : articles de journaux en liens, contre articles de journaux… Et toute cette haine diffusée sournoisement au long des jours, des mois, des ânées… Et sur un site, et sur un autre, et que je te recommence l’après-midi, et le lendemain, et ainsi de suite…

Mais ce n’est pas ça le pire. Le pire est l’indifférence des modérateurs, dont on comprend vite qu’ils sont partie prenante, comme on comprend vite qu’il vaut mieux publier le soir, ou le matin, pour ne pas tomber sous le coup de la censure pro déjantés. L’indifférence de la chaîne qui ne réagit pas malgré les signalements… Et la fuite devant l’absurdité !

Pourquoi est-ce que je vous explique tout ça ?

Tout simplement parce que c’est révélateur du bourrage de crâne que subissent aussi tous les jeunes, dans les halls d’immeubles, dans les cours d’écoles, à la mosquée, au Pakistan, en Afghanistan, au Yémen ou ailleurs…

Parce que c’est comme ça qu’un jeune de 24 ans fini sa vie les armes à la main comme un khon parce qu’il ne s’est pas servi de son cerveau pour choisir SA propre vie…

Et parce que, depuis des lustres, la censure du politiquement correct interdit d’interdire. Parce que les fous furieux qui hurlent avec les loups sont des irresponsables ou des connards (et je me modère). Et parce que, pour éviter de se faire taper dessus par l’opposition, les politiciens au pouvoir ont pour consigne d’appliquer la célébrissime citation qui dit, qu’en politique, « il est urgent de ne rien faire »…

Et après toute cette constante à «  » »ne rien faire » » », après tous ces dénis, tous ces coups tordus, tous ces «  » »je vais bien tout va bien » » », lorsqu’il arrive le pire, lorsqu’il faut envoyer les policiers, les pompiers ou les médecins au casse pipe, est-ce qu’il est encore temps de se balancer la patate chaude avec de grands cris d’orfraie pour crier à la haine raciale ???

« L’absence de solution, la sagesse et l’expérience peuvent en effet laisser accroire qu’il est urgent de ne rien faire, préférable d’attendre tranquillement que les problèmes se tassent ou se résolvent d’eux-mêmes par abandon de la partie adverse, par un heureux hasard, un changement de direction du vent. Voire de botter en touche en refilant à d’autres ou aux suivants la patate chaude. Peu intéressé par la contradiction et le conflit dont les résultats peuvent lui coûter sa place, le chef a donc parfois tendance, selon une citation de Jules Renard, a n’écouter que son courage, qui ne lui disait rien et à se garder d’intervenir. » Source

Publicités

2 réponses à “Sur tuerie de Toulouse et sens des responsabilités…

  1. Maintenant que nous sommes tous dans la même galère, ce qui serait bien, ça serait de voir les communautés resserrer les rangs pour flanquer tous ces inutiles qui nous coûtent cher au pilori…
    Bises et bonne nuit

Baffez autant que possible dans le respect de tous :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s